6ème Grand Prix Vichy Classic – 2 journées de plein bonheur – Amateurs Club CG

6ème Grand Prix Vichy Classic – 2 journées de plein bonheur

Comme nous l’avait proposé Gilles FAUCON il y a 2 ans, le programme des plateaux de cette 6ème édition du Grand Prix de VICHY CLASSIC 2015 comportait, comme prévu, « Les CG du club » dans la série des « GT » toutes marques. Durant toute cette période, nous avons fait tout ce que nous pouvions pour motiver des membres à être parmi nous pour ce week-end des 26 et 27 Juin 2015. Cette année, aucun engagement de membre du club à CLASSIC DAYS ne nous avait été signalé.

Certes, c’était 2 semaines après notre 5ème Rencontre en Belgique mais cette manifestation ne s’adressait pas forcément aux mêmes personnes. En plus, nous ayant demandé une liste des adhérents pressentis pour cet événement, les organisateurs de ce 6ème GP VICHY CLASSIC, en l’occurrence, il faut bien parler d’eux tout de
même, « les BELLES MECANIQUES du BOURBONNAIS », avaient également envoyé une trentaine de courriers ciblés.

Cet ensemble d’éléments nous faisait présager une bonne participation à ce 6ème Grand Prix VICHY CLASSIC. Mais « intentions » n’est pas forcément en concordance avec « réalité ». En effet, nous n’étions que 7 CG sur le circuit durant ces 2 jours. J’étais personnellement un peu déçu, je dois l’avouer humblement. Dommage pour les absents, ils se sont privés d’un bon week-end durant lequel, en plus, il a fait très beau.

Pour les présents, nous en avons profité et ce n’est que juste, nous étions venus pour cela.
Étaient donc là, par ordre alphabétique : Guy BAUM et Viviane sur CG coupé B1200, Guy GRANIER et Marie-Claude sur CG coupé B1200, notre président Cyril GROSSELIN sur CG coupé B1200M, moi-même et Christiane sur CG B1200 HT, Frédéric LELIÈVRE sur CG spider 548, Yves MAÎTRE sur CG coupé C1300, accompagné d’un ami mécano ainsi que Marc POIX avec son spider GERY.
Une belle brochette tout de même !

Le Vendredi 25 Juin dans l’après midi, nous étions tous sur place, à l’aérodrome de VICHY CHARMEIL, rassemblés en 2 groupes, celui « de course » avec Frédéric et Marc alors que les « sport » se retrouvaient ensemble sous 2 barnums, qui n’ont pas été de trop durant ces deux jours, notamment le Dimanche.

Nous étions hébergés à l’hôtel « RÉSIDENCE des DÔMES », immeuble commun avec MERCURE THERMALIA, facile d’accès depuis Charmeil, ce qui simplifie bien les choses. Nous y avions des chambres très confortables pour lesquelles les organisateurs avaient très certainement discuté dur les prix.
Non loin de notre hôtel, cette 1ère soirée s’est déroulée au restaurant La Rotonde « La TABLE de MARLÈNE », sur les bords de la retenue sur l’ALLIER en commençant par un apéritif de bienvenue « sans restriction » accompagné de petits fours très appréciés. Pas de problème pour regagner nos chambres, nous étions à pied, sage précaution de la part de l’organisation. Ce moment est toujours très intense car c’est celui des retrouvailles avec d’autres amis ou connaissances, les discussions vont bon train…
S’ensuivit le dîner d’une qualité sans faille où l’ambiance était au ZENITH. Une bonne nuit par-dessus cela, à demain matin et « roulez jeunesse »…

Pour ce 6ème GP VICHY CLASSIC, étaient notamment mis à l’honneur Henri PESCAROLO et Jacques LAFITTE.
Le Musée MATRA était présent avec 3 MATRA sur lesquelles veillaient Jean-Paul HUMBERT et son équipe de mécaniciens ainsi qu’une LIGIER pour Jacques LAFITTE. Ce fut la seule à ne pas tourner mais il y avait entre autre, sur ce même paddock, la MS 650 pilotée par Bernard FIORENTINO au TOUR AUTO 1968.

Sur chacun de ces 2 jours, nous avions 2 sessions, une le matin et l’autre l’après midi et ceci durant 20 minutes chacune, de quoi nous régaler. Pour ces 2 journées, il n’y avait pas moins de 6 séries d’automobiles et 6 de motos.
Sur ce circuit, nous ne sommes pas en compétition mais en démonstration et si vous insistez, vous êtes sûr de vous faire sortir, comme une COBRA rouge, que nous n’avons plus vu du week-end après s’être fait mettre à l’index le Samedi matin.
Je suis de ceux, peut-être à cause de l’âge, qui disent que nous n’avons rien plus rien à prouver mais à nous faire plaisir tant que nous le pouvons encore. En dehors de tourner, vous aviez le spectacle des différents plateaux et je puis vous assurer qu’il y en avait : dans la série « Side Car » il faut avoir « un gros coeur » pour « le singe », celle des motos (série sportive), c’est impressionnant de les voir incliné à 45°, le genou presque au sol mais davantage encore lorsque vous êtes en face d’une enfilade de chicanes à droite puis à gauche ça se penche dans tous les sens…

Naturellement, Henri PESCAROLO nous fit chanter le V12 de la MATRA 670B de 1974, Jacques LAFITTE faisait miauler le moteur de la LIGIER JS 53 tandis que pour la 2ème MATRA qui tournait, une MS 630, c’était le vrombissement rauque si typique au V8. A ne pas en douter, nous en prenions plein les oreilles chaque fois que ces 3 bolides entraient en piste.
Que du bonheur !

C’était d’un tout autre genre lorsque les BUGATTI étaient à la poursuite de l’AMILCAR MCO mais je vous prie de croire qu’elles tournaient fort, les 8 cylindres en ligne rugissaient alors que le 6 cylindres 1100cm3 à compresseur miaulait, mené de main de maître par Jacky YOURI. Dans ce même groupe, les 2 AMILCAR CGSS… se promenaient… à leur rythme…
Pour mon goût personnel, pas mal aussi la série des « monoplaces » car une F2, croyez moi, ça déménage également !
Dans le plateau « ancêtres », étaient immanquables, 3 très gros cubes dont une NAGANT 8 litres dont il était possible d’entendre distinctement l’explosion de chacun de ses 4 cylindres.

Que du plaisir pour les passionnés durant toutes ces démonstrations.
Dans le coin « CG » les femmes discutèrent dur et, je pense, ne s’ennuyèrent pas.

VICHY CLASSIC, c’est une organisation rigoureuse, bien rodée, efficace, un village marchand, un autre dédié aux motos, des stands de clubs, plusieurs coins « buvette » et il en a fallut tout au cours de ces 2 jours car il a fait chaud, très chaud, surtout le Dimanche. Si vous vouliez venir camper ou encore venir avec votre camping-car, pas de problème, un grand pré verdoyant et parfaitement arboré vous accueillait.
Pour les repas du midi, cela se passait dans le hall de l’aérogare, partiellement transformé pour l’occasion en restaurant où, sur les 2 buffets, vous alliez vous faire servir tandis que de grandes tables étaient dressées pour vous accueillir.

Le Samedi soir, soirée de Gala à l’Hôtel MERCURE THERMALIA, précédée d’un apéritif au champagne, s’il vous plaît, accompagné de petits fours.

Le Dimanche en fin d’après midi, nous avons eu l’heureuse surprise de recevoir Jacques LAFITTE sur notre emplacement et là, naturellement, photo oblige. 2 journées qui passèrent encore trop vite mais que de bons souvenirs pour ceux qui se tirèrent (gentiment) la bourre même si nos pare-brises en conservent quelques traces.
A priori, d’une manière unanime, nous pouvons prétendre avoir passé un très bon week-end, ne rien regretter et, je l’espère, signifier notre souhait de pouvoir revenir, encore plus nombreux, pour la 7ème édition de ce Grand Prix VICHY CLASSIC en 2017.

Le club, AMATEURS Club CG remercie tous les adhérents qui nous ont fait le plaisir de venir. Merci de leur aide pour l’installation, le remballage voir à la participation au rechargement de ma voiture !
Naturellement, un grand Merci, aux BELLES MÉCANIQUES en BOURBONNAIS pour cet excellent week-end !

En résumé, un week-end tout à fait en accord avec nos 4 mots fondamentaux que sont : Amitié, Convivialité, Passion et Plaisir.

Rendez vous donc en Juin 2017 !

Les Photos